On continue dans le bourrinage

Après un samedi à bosser des trucs trop durs pour moi, courbatures de malade lundi soir. Ce qui ne m’a pas empêché de bosser des trucs durs au lieu de faire une séance de conti pépère …

Durée: 3H

  • Echauffement
  • Travail de 2 nouvelles noires, dont une non sortie :(
  • Travail d’une nouvelle blanche, sortie !
  • Rési / Conti pendant 45 minutes en fin de séance (toujours les 4/4 avec Morgan)

Bon, le début a été laborieux. Grosses courbatures qui faisaient mal, l’impression de rien serrer, impression confirmée dans la première noire que j’ai bossée dans le double toit … 3 essais pour arriver en haut alors qu’elle n’est pas vraiment dure. Ensuite j’ai bossé une nouvelle blanche. Là, surprise, je bouge super facilement. Jusqu’à 2 mouvements de la fin, où il faut reprendre une sorte de pince en inversée. Impossible.

Sur ce, Morgan arrive, je tombe sur une noire que j’avais pas encore faite, et on se met dessus. Ca sort pas, malgré la bone dizaine (voire plus) d’essais … snif. Vers 21H je jette l’éponge, et avant de commencer la conti, je montre la blanche à Morgan. Il essait un peu, et je me motive pour refaire un essai, histoire de vérifier que c’était pas un gros coup de pot que je bouge bien dedans. Et là, arrivé sur le pas qui me posait problème … bah y’a pas eu de problème. J’ai trouvé le bon pied, le bon placement, la main s’est retournée toute seule, et c’est sorti fingueurs ine ze noze ! Trop content !

Voilou, ensuite un bon gros 4/4 de bourrin avec une descente de psychopathe avec des mouv’ trop chelous qui tuent les bras et les abdos. Merci Morgan :)