Mes 5 premiers enchainements !

Hier soir, entrainement de Vovinam, comme d’hab’. Ce coup-ci, plus de monde que les mardi précédents, mais un ceinture noire (ce n’est pas la plus haute, c’est celle des “débutants avancés” on va dire) zélé est resté pour filer un coup de main au ceinture jaune qui nous a fait cours :)

Rapidos, les ceintures en Vovinam :

  • bleu clair : total newby, gros débutant.
  • bleu foncé : assez rapidement (au bout de quelques mois je crois)
  • noir : étudiant
  • jaune : étudiant avancé
  • rouge : apprenti maitre
  • blanc : maitre
  • multicolore : patriarche

Bon, j’ai inventé les dénomination, mais c’est pour expliquer grosso modo les grades (à partir de rouge par contre, j’ai pas inventé)

Retour à la séance. Echauffement assez long ce coup-ci, avec des étirements encore. Première constatation : faut que je travaille l’écart latéral (une jambe devant, l’autre derrière) … sur TOUTES les autres souplesse, je suis au dessus de la moyenne des élèves qui étaient présent (ouais j’me la pète :) mais pour l’écart latéral … totalement à la ramasse !

Ensuite, on a bossé les 4 premiers coups de pieds sur une sorte de sac-bouclier-en-mousse que le prof et notre ami ceinture noir tenaient fermement. Ca c’était super fun. Au début, t’oses pas trop te lacher et sur la fin, quand les mouvements commencent à être plus fluide, tu peux vraiment bourriner, et c’est trop marrant d’entendre les énooorme baffe que ça fait :) On a aussi fait un peu les coups sautés, mais rapidos, et plus pour le fun que pour vraiment les bosser.

Arrivés à ce stade, il ne nous restait plus beaucoup de temps, donc le ceinture noir nous a montré à Greg et moi les 5 premiers enchainements d’attaque, et on a passé le reste de la séance à les bosser. On peut voir ces enchainements comme des kata japonais. Il faut imaginer un adversaire et chaque action de l’enchainement est une attaque sur cet adversaire.

Voilou, bonne grosse séance, et la première où je me tappe des courbatures. Dans les jambes à cause des coups de pieds, et étonnemment dans le dos. Je pense que ça vient des enchainements où il faut donner pas mal de coups de points …