Parkour et craquage de futal

Bon, pour résumer en une phrase : grosse grosse séance hier soir. Pourtant c’était pas partit pour :) Le matin, temps de merde, orage, pluie. Le soir, les courbatures des deux jours de grimpes précédents se font bien sentir. Et sur le chemin, coup de téléphone d’Antoine qui, à cause de son poignet et de la pluie ne peut pas prendre sa moto (et sa copine a piqué la voiture … la vilaine) Donc petit détour pour récupérer notre maître à tous, et on arrive avec un bon gros 20 minutes de retard. Bon, rassurés quand même, y’avait pas de mort dans la troupe d’excités qui n’ont pas attendus pour sauter partout.

Et hop, sans transition on passe à l’échauffement. Là, Antoine s’est laché … je pense que le manque d’activité physique due à son poignet platré a trouvé un exutoire dans cet échauffement. Manquait plus qu’un peu de bout et de pluie (on aurait du le faire dehors tient :) pour se croire dans un camp d’entrainement de la légion. J’ai terminé avec à peu près tous les muscles de mon corps en feu. Billel a faillit mourir, et je pense que 5 minutes de plus et on perdait la moitié des gens présents :)

Ensuite, 2 obstacles en parallèle, un cheval d’arson assez haut pour les costauds et un petit en mousse pour les débutants, et hop ça tourne. Quelques beaux viandages, quelques beaux sauts, et mal aux cuisses. Repos. Puis direction le côté du gymnase où on se met un atelier pour bosser le feïmousse “screwdriver”. Késseussé ? Click click ici pour voir (vidéo youtube) Bon, résultats pas vraiment probants. Va falloir progresser sévère si on veut faire quelque chose de potable.

Après ça, petits errements à travers divers ateliers. Y’a tellement de trucs à faire, de choses qu’on veut tester, où qu’on voit faire et qu’on veut aller tester à son tour que souvent on se retrouve à faire un peu n’importe quoi un peu n’importe où :) Mais on s’est vite repris, et on est allé faire des sauts sur le trampoline. Là, j’suis super content, passque je commence à être vraiment bien à l’aise sur le salto avant, et j’ai réussit une jolie demi-vrille sur un salto avant des plus réussit. Très fier de moi :) Et ! Et un double salto avant m’sieur dame ! Et là c’est le drame. Bah oui, obligé de grouper avec les genoux à côté des oreilles pour tourner suffisament vite … et quand on attérit, le futal il fait “crack” … j’me suis retrouvé à moitié à poil. Et je n’exagère pas. Sérieusement.

Voilou, bonne grosse séance donc, bien progressé sur les accros, et en général. Ah oui … toutes les vidéos qu’on a pris ce soir … ben la luminosité est complètement foireuse … le caméscope était réglé sur un mode pas adapté pour un gymnase. Ca passait sur l’écran de contrôle du caméscope, mais sur le PC … c’est mort. Donc faudra recommencer la semaine prochaine :) (avec un pantalon neuf :p)